Dans les années 1960 - 1970, le gouvernement voulait développer le tourisme sur la Côte d'Azur. 
Pour atteindre son objectif, il fallait augmenter rapidement le nombre de ports de plaisance en France sans léser le contribuable. 
Ainsi, afin de financer ces grands projets, la France a vendu des parcelles de son littoral à des sociétés privées pour concession de 50 ans. 
De ce fait, les ports privés du Var sont presque tous assujettis à une concession. 
Les amodiataires du Port Privé de Sainte Maxime se verront confrontés à cette expiration fin 2021.




Place de Port Golfe de St Tropez